Le concept de signe pour bébé


L'enfant utilise naturellement son corps, ses mains pour communiquer avant que la parole ne prenne place. Il fait « bravo » « les marionnettes » Parler avec ses mains, pour lui , est un jeu.

Alors pourquoi ne pas lui apprendre le vocabulaire de la Langue des Signes Française (LSF) pour qu'il puisse communiquer avant de savoir parler!

L'association « Signe, Petit Loup » propose sous forme d'ateliers ludiques un outil de communication ingénieux venu des états unis et du canada et repris, en France, par 2 mamans (Nathanaëlle Bouhier-Charles, entendante et Monica Companys, Sourde).
Ce concept de communication gestuelle s'adresse au enfants de 0 à 3 ans. Ce n'est pas un cours de LSF , qui est une langue complexe avec sa syntaxe, mais simplement un apprentissage de son vocabulaire que s’approprieront rapidement les bébés et leurs familles.

Bahia signe Escargot

Comment fait-on ?

Le geste doit systématiquement être associé au mot. Il est là uniquement pour accompagner la parole, non pour la remplacer. L'enfant a besoin d'entendre le mot lié au signe pour l'enregistrer et pour pouvoir au moment où il se sentira prêt, dire le mot en le signant et par la suite, le dire sans le signe.

Mais ça ne va pas retarder la parole de l'enfant ?

La communication gestuelle ne retardera pas l’acquisition du langage car les enfants sont baignés dans un environnement sonore et savent par leur entourage que l’oralité prédomine. Pour le langage il en est de même. Les bébés sensibilisés à la communication gestuelle ne perdent pas la motivation de parler. Au contraire, la parole les amène à motiver plus encore l’envie de parler, de chanter... Pour exposer une situation marquante ils utilisent les gestes, et une réponse adaptée de l’adulte doit consister en la répétition systématique du mot associé au signe - un signe appelle systématiquement la répétition d’un mot. L’acquisition du langage chez le bébé passe par cette voie, d'où la nécessité qu'elle soit respectée. Les signes aident également à déchiffrer les premiers mots qui sont parfois phonétiquement similaires (ex : dehors – encore) ou prononcés avec difficulté, ce qui est bien utile. Les signes sont utiles aussi aux plus grands.

 Quels sont les principaux avantages?

- Réduit le sentiment de frustration : Quoi de plus frustrant pour un bébé de 8-10 mois de voir ses besoins, désirs mal interprétés faute d’une parfaite maîtrise des muscles de sa bouche pour produire des mots ? A défaut, il pleure, hurle, papa s’énerve, maman fait diversion mais bébé n’a bien souvent pas été satisfait. La communication gestuelle donne aux bébés les moyens de communiquer leurs besoins, leurs désirs sans nécessairement faire usage des mots et tous cela sans grosse colère !

- Amélioration de la confiance en soi : Se savoir compris et aimé de ceux qui vous entourent par la communication, quoi de plus valorisant quant à la perception de l’estime de soi, surtout chez le tout petit.

- Permet de tisser un lien enfant-parent privilégié : Lorsque le signe paraît, tout devient plus facile. Un lien subtil se crée dans le giron familial. L’enfant est fier d’être compris plus rapidement qu’avec les pleurs. L’attention et l’écoute se renforcent. De même, c’est un apprentissage qui peut impliquer tous les membres de la famille. Ainsi, les plus âgés peuvent plus facilement entrer en contact avec bébé, quel bonheur ! Enfin, tous peuvent apprécier les progrès dans le raisonnement intellectuel du petit dernier.

Nina signe encore


Avec les signes, votre enfant sera en mesure d’exprimer :

  • des sensations : avoir faim ou soif, c’est chaud, c’est froid, j’ai mal, je me suis fait un bobo... bien pratique pour mieux se faire comprendre des adultes!
  • des émotions : je t’aime, je veux un câlin, je suis triste...
  • ses besoins et ses envies : boire du lait, prendre le biberon, dormir, manger une pomme, un gâteau, du pain, un yaourt... etc.
Plus d'infos :
http://www.signeavecmoi.com
http://bebefaismoisigne.com/

Aucun commentaire:

Publier un commentaire